De chair et de marbre. La beauté des corps dans l’art grec ancien au British Museum - Université de Bourgogne Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue L'Histoire Année : 2016

De chair et de marbre. La beauté des corps dans l’art grec ancien au British Museum

Résumé

La beauté des corps dans l'art grec ancien se célèbre au British Museum. Jusqu'au 5 juillet au British Museum, Londres. Plongé dans une quasi-obscurité, le visiteur découvre objets et statues brillant sous la lumière artificielle comme des diamants sur un écrin de velours : le Discobole - lanceur de disque créé par Myron au Ve siècle av. J.-C. -, le Doryphore - porteur de lance imaginé par son contemporain Polyclète - ou l'Aphrodite accroupie (statue hellénistique représentée ici par une copie romaine du IIe siècle ap. J.-C.). Ainsi se dévoile, dans la belle exposition « Definiting Beauty: the Body in Ancient Greek Art », qui rassemble originaux et copies, un répertoire de modèles illustrant la perfection statuaire.

Domaines

Histoire
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01489827 , version 1 (14-03-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01489827 , version 1

Citer

Hervé Duchêne. De chair et de marbre. La beauté des corps dans l’art grec ancien au British Museum. L'Histoire, 2016, 412. ⟨hal-01489827⟩
95 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More