La réduction de l’hyperglycémie entraîne-t-elle un bénéfice cardiovasculaire ? - Université de Bourgogne Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La Presse Médicale Année : 2018

Is reduction of hyperglycemia associated with a cardiovascular benefit?

La réduction de l’hyperglycémie entraîne-t-elle un bénéfice cardiovasculaire ?

Résumé

We have a large body of evidence showing that hyperglycemia is a cardiovascular risk factor and that its reduction decreases the risk for cardiovascular events. Indeed, epidemiological studies have clearly shown that hyperglycemia is a strong and independent factor for cardiovascular disease. In addition, we have many pathophysiological studies demonstrating the direct role of hyperglycemia in the development of atherosclerosis. Hyperglycemia, by stimulating protein kinase C, increases the production of pro-inflammatory cytokines, of adhesion molecules and of endothelin-1 and, by stimulating the polyol pathway, promotes the oxidative stress. Furthermore, chronic hyperglycemia leads to the accumulation of advanced glycation end-products that modify the structure of the arterial wall and, as a consequence, will increase the risk for the development of atherosclerosis. Moreover, prolonged intervention studies have shown that reduction of hyperglycemia is associated with a significant decrease in the risk for major cardiovascular events. Thus, hyperglycemia is a cardiovascular risk factor which is characterized by the fact that it induces profound modifications of the arterial wall and that it is necessary to correct hyperglycemia during enough time to obtain a cardiovascular benefit.
Nous avons actuellement la preuve que l’hyperglycémie est un véritable risque cardiovasculaire et que sa réduction diminue la survenue des accidents athéromateux. En effet, toutes les études épidémiologiques ont mis en évidence une association forte et indépendante entre l’hyperglycémie et le risque de survenue d’accidents cardiovasculaires. Par ailleurs, nous disposons de données physiopathologiques solides confortant le rôle de l’hyperglycémie dans le développement de l’athérome. L’hyperglycémie en stimulant la protéine kinase favorise la production de cytokines pro-inflammatoires, de molécules d’adhésion et d’Endothéline-1 et, en stimulant la voie des polyols, augmente le stress oxydant. Par ailleurs, l’hyperglycémie chronique favorise la formation de produit de fin de glycation qui vont modifier en profondeur la structure de la paroi artérielle la rendant plus susceptible à développer des lésions athéromateuses. Enfin, toutes les études d’intervention de durée prolongée ont permis de montrer que la réduction de l’hyperglycémie s’accompagne d’une diminution significative du risque d’événements cardiovasculaires majeurs. L’hyperglycémie est donc bien un facteur de risque cardiovasculaire dont la particularité est liée au fait qu’elle entraîne des modifications profondes de la paroi artérielle et qu’il sera ainsi nécessaire de corriger suffisamment longtemps celle-ci pour obtenir un bénéfice cardiovasculaire.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01922578 , version 1 (14-11-2018)

Identifiants

Citer

Bruno Vergès. La réduction de l’hyperglycémie entraîne-t-elle un bénéfice cardiovasculaire ?. La Presse Médicale, 2018, 47 (9), pp.764 - 768. ⟨10.1016/j.lpm.2018.08.005⟩. ⟨hal-01922578⟩
24 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More